Le Calvaire
​​​​​​​
Le cimetière communal possède un calvaire qui était anciennement situé rue de Ficheux. Il fut érigé et béni en septembre 1832.



Cimetière communal



Cimetière du Commonwealth

Voir page cimetière

Crinchon
Le crinchon est un cours d'eau de 19 kilomètre de long, il prend sa source à Bailleulmont, au sud du lieu-dit le Marauny.
Il conflue dans la Scarpe au nord d'Arras.
Il traverse la commune sur toute sa longueur.

Ecole

Eglise

Mairie


Monument aux morts

Le dimanche 8 Aout 1926 fût inauguré le monument aux morts de notre village. sont inscrit dessus les noms de 40 soldats de la première guerre mondiale qui ne sont pas rentrés à Wailly ainsi que les noms de huit victimes civiles. Deux victimes de la seconde guerre mondiale y sont également inscrits.

Stèle des Zouaves
Voir page Stèle des Zouaves et Wailly au fil du temps




Oratoire
Un oratoire est un lieu consacré à la prière. Celui érigé sur la commune servait au culte marial


Histoire du Blason
D'or à la bande d'azur chargée d'une crosse contournée du champ posée à plomb et accostée de deux coquilles d'argent posées en bande.
(sources)
Armorial du Pas-de-Calais, tome I, P. Bréemersch, J-Y. Léopold, p. 181.
La commune a choisi de relever les armes d'Antoine-Eugène Le Prévost de Wailly, seigneur de Wailly, mort en 1736. Il est le premier seigneur du nom. Il épousa Catherine de Milly. Son fils, Philippe-Antoine Joseph Le Prévost de Wailly, secrétaire du roi en 1728, écuyer, seigneur de Wailly comme son père, mourut en 1780.
Cette famille portait d'or à la bande d'azur chargée de trois coquilles d'argent.
Une des coquilles a été remplacée par un crosseron d'or, qui évoque l'abbaye de Corbie, propriétaire du domaine de Wailly du VIIe au XVIe siècle.